Les salles des ventes aux enchères

Posté le 23/09/2021

Les salles des ventes aux enchères, aussi appelées SVV (Salle de Ventes Volontaires), sont depuis longtemps un moyen d’acheter et de vendre œuvres d’art, bijoux, livres, décorations et même voitures anciennes ou de seconde main

Vendre un bijou dans une salle des ventes est un long processus. Un premier rendez-vous avec le commissaire-priseur ou un de ses experts doit être pris afin d’évaluer le bien à vendre. Une première estimation est alors communiquée. 

Afin de mettre en vente le bijou, un mandat de vente doit être signé, un prix de réserve validé. Lors de la signature du mandat de vente, la commission de la salle des ventes est alors fixée ainsi que le montant des frais annexes (transport, catalogue, etc.). Aujourd’hui, la commission du commissaire-priseur se situe entre 20% et 30% du prix d’adjudication. 

Le catalogue de vente est alors édité, le bijou photographié et accompagné d’une description précise. Entre la première estimation du bijou et la mise aux enchères, un délai entre 3 et 6 mois peut s’écouler. A l’inverse, lors d’une expertise dans une bijouterie spécialisée dans le rachat, telle que la bijouterie GEMME, l’estimation et le paiement du bijou sont réalisés le même jour. 

Il est également important de prendre en compte que la salle des ventes ne garantit pas la bonne vente du bijou. En effet, le prix de réserve peut ne pas être atteint, ou l’absence d’enchères ne permet pas de vendre également. Dans ce cas, le bijou est récupéré mais les frais annexes restent toujours à charge. 

Vendre en salle des ventes peut être une solution mais il est essentiel de comprendre qu’il n’y a aucune garantie de résultat. Les enchères bénéficient d’une certaine renommée grâce à la vente des biens d’exception mais pour la majorité des cas, d’autres solutions existent, bien plus rapides, sécurisées et profitables.

 

Wood photo created by Racool_studio - www.freepik.com