Impact environnemental de l'extraction de l'or

Impact environnemental de l'extraction de l'or

Posté le 16/01/2020

L’exploitation aurifère industrielle a recours à des produits extrêmement nocifs pour l'environnement dans le cadre de l'extraction de l'or.

De l'or coupable...

La Chine est le premier pays producteur d'or, devant la Russie, les Etats-Unis et le Canada. 50% de cet or sera transformé en bijoux !

L'or se trouve sous forme de dépôts alluvionnaires (pépites) ou en quantités infimes dans les minéraux rocheux. Pour extraire et lier la poussière d'or, les orpailleurs doivent utiliser du cyanure et du mercure. L'exploitation aurifère industrielle utilise du cyanure et de la soude caustique. Tous ces procédés sont extrêmement nocifs pour l'environnement ! Une tonne d'or nécessite 150 T de cyanure en moyenne. Quand on pense que quelques millilitres seulement de cette substance sont mortelles pour l'Homme, on imagine l'impact environnemental...

Le procédé à base de mercure est plus souvent utilisé par les petits orpailleurs. La boue rocheuse tamisée est mélangée au mercure, formant un alliage liquide avec l'or en paillettes. L'alliage est ensuite chauffé, le métal toxique s'évapore, ne laissant que l'or pur. Dans les petites mines artisanales, il y a rarement des équipements de protection fiables contre la neurotoxine ou des dispositifs permettant de récupérer le mercure s’évaporant. Encore une fois, les hommes et la nature souffrent de l’exploitation aurifère.

Cyanure et mercure polluent les nappes phréatiques, les gravats traités au cyanure émettent des acides sulfuriques toxiques pendant des années.

L’extraction nécessite aussi des quantités d’eau pharaoniques, jugez plutôt : en moyenne, 140 000 litres d’eau par heure, soit la consommation d’eau annuelle d’un foyer de trois personnes ! L'eau ainsi polluée est stockée et partiellement retraitée ;  mais de fortes pluies, des mouvements de terrain ou des perforations dans le film protecteur peuvent provoquer des risques environnementaux irréversible : pollution des cours d'eau, des terres arables, etc.

Une bague en or produit à elle seule 20 tonnes de déchets hautement toxiques.

En outre, le secteur de l'extraction d'or dans les petites mines fait souvent appel à de la main d'oeuvre infantile, voire, malheureusement, une pratique de l'escalavage contre laquelle les associations humanitaires essaient de faire front.

...A l'or responsable

L'or recyclé répond à environ 25% de la demande mondiale. 90% de cet or provient du rachat de bijoux en or, les 10% restant essentiellement du recyclage des composants électroniques. Vendre ses bijoux en or c'est donc un geste citoyen, écoresponsable et économique !

En vendant vos bijoux en or et vos bijoux en or avec pierres à Gemme,

  • Vous faites un geste pour la planète
  • Vous participez à l'économie circulaire en donnant une seconde vie à vos bijoux : Les bijouteries Gemme vont expertiser et rénover votre bijou qui sera présents dans nos vitrines pour vivre une nouvelle vie !

JE VENDS MES BIJOUX EN OR CHEZ GEMME

Sources :
https://www.cafedelabourse.com/archive/article/dix-premiers-pays-producteurs-or
https://www.cafedelabourse.com/dossiers/article/or-industrie
https://lecho-circulaire.com/le-recyclage-des-metaux-entre-dans-lage-dor/
https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/geologie-or-magie-alchimistes-686/

Illustration :
Image par Pete Linforth de Pixabay