Le recyclage de l’or

Posté le 17/12/2019

L’or est la seule matière précieuse qui conserve toutes ses propriétés sans la moindre altération après le processus de recyclage. L’or est chauffé à 1064°C ce qui lui permet de passer de l’état solide à l’état liquide. Il sera ensuite transformé en lingot qui deviendra par la suite, après passage entre les mains de différents corps de métier, un tout nouveau bijou ou toute nouvelle pièce.

Le recyclage des métaux précieux représente un enjeu à la fois économique, industriel et écologique. Sur le plan économique, l’extraction minière de l’or est très onéreuse et elle est amenée à se réduire voire à disparaître à court ou moyen terme. Les nouvelles mines d’or des siècles prochains ne se situent certainement plus dans le sous-sol aurifère d’un pays mais dans les objets industriels contenant des métaux précieux et dont les nouvelles technologies permettront d’améliorer le recyclage.

L’industrie électronique utilise en moyenne près de 320 tonnes d’or chaque année et le rythme ne cesse de s’accroître vu que la consommation ne cesse d’augmenter (téléphonie mobile, tablettes, ordinateurs, téléviseurs...). Actuellement les procédés de recyclage et d’extraction d’or des composants électroniques restent complexes et onéreux.

L’aspect écologique concerne l’extraction de l’or des mines qui peut être extrêmement polluante. En effet, on estime que pour l’extraction de 20 grammes d’or seulement, elle occasionne 20 tonnes de déchets miniers et 415 kg de CO2 rejeté dans l’atmosphère.
Selon une étude menée sur le recyclage au cours de la dernière décennie, il s’avère que 90 % de l’or recyclé provient des bijoux et 10 % seulement de l’or industriel utilisé en électronique par exemple.

Revendre ses bijoux ou son or permet donc de contribuer au recyclage de cette matière précieuse de façon efficace et durable. Avec GEMME certains de vos objets en or seront fondus et d'autres révisés dans nos ateliers pour une seconde histoire.