Qu'est-ce qu'un poinçon de maître ?

Qu'est-ce qu'un poinçon de maître ?

Lorsque l’on parle d’un fabriquant de bijoux, on utilise souvent le terme de maître bijoutier ou maître
joaillier. Mais que se cache-t-il derrière le terme Maître ?


Depuis le règne d’Henri IV environ, les métiers de l’artisanat sont régis par des corporations et la
bijouterie ne fait pas exception. Afin qu’un apprenti obtienne le droit de poinçonner son propre
travail, il doit passer une maîtrise.
Il propose alors un chef-d’œuvre à un jury composé de confrères.
Une fois cet examen passé, il porte donc le titre de Maître. Avec la Révolution française, le système
des corporations est dissout mais l’accès au métier reste sensiblement identique. Etant donné l’aura
exceptionnelle qui entoure les joailliers français il est courant de continuer à les identifier selon cet
ancien titre de Maître, prouvant tout le respect que l’on voue à cette profession.


Le poinçon de maître est très facilement identifiable grâce à ses caractéristiques uniques au sein de
tous les poinçons français existant. Sa forme est la même depuis 1797. Le poinçon doit avoir une
forme de losange, à l’horizontal ou la verticale, et être composé des initiales du bijoutier et d’un
différend (ou symbole) le caractérisant. Par exemple, la maison Cartier, dont le poinçon de maître a
changé plusieurs fois au cours du XXe siècle est toujours composé d’un croissant de lune.


Il est également officiellement enregistré au Bureau des Douanes où il est frappé sur une plaque de
métal pour être archivé. Grâce à ce procédé, il est possible de retrouver les poinçons des plus anciens
orfèvres et joailliers français.


L’endroit où le poinçon de maître doit être apposé est également réglementé. Il se retrouve sur les
bijoux au niveau des anneaux de bout, près des fermoirs, ou encore dans le bas des bagues ;
l’objectif étant que le poinçon n’altère pas visuellement la beauté de l’objet.


Grâce au poinçon de maître, on sait quel atelier a fabriqué son bijou. Il est garant de l’excellence du
travail français, renommée qui remonte à la Renaissance et qui perdure encore aujourd’hui. Il peut
également avoir un énorme impact sur la valeur d’un bijou. Grâce à lui, il est possible d’identifier la
marque du bijou ou encore un atelier qui travaille avec de grands designers.


De nos jours, ce poinçon est la preuve du savoir-faire Made in France, à l’heure de la mondialisation
et de la délocalisation. Acheter un bijou portant un poinçon de maitre est la preuve d’un bijou fait en
France, selon les techniques et les exigences du savoir-faire ancestral de notre pays.