Posté le 21/12/2020

Véronique Devinaz partage sa passion pour les bijoux anciens

Bijoux. Pdg de GEMME, Véronique Devinaz a toujours eu le goût d’entreprendre. Mais sa vraie passion ce sont les bijoux anciens.

Véronique reçoit dans son salon. Un décor raffiné qui exprime le goût de sa propriétaire pour les objets anciens et rares comme ces flacons où se reflète un rayon de soleil. L’ambiance est conviviale et chaleureuse, empreinte d’amitié et de douceur.

Cette lyonnaise passionnées d’art a pourtant fait des études comptables. « J’aimais les chiffres et surtout j’avais l’envie d’entreprendre ». Très vite pourtant, Véronique se rend compte qu’elle n’est pas faite pour une vie sédentaire dans un bureau. La rencontre avec Bruno , sertisseur, qui deviendra son mari lui fait découvrir l’univers du bijou.

 

Dans son équipe : des diplômés en histoire de l’art et gemmologie

Véronique crée GEMME en 1985. « J’ai commencé par distribuer les bijoux que mon mari sertissait puis peu à peu j’ai pris la passion des bijoux anciens, qui racontent chacun une histoire, qui sont la marque d’une époque et sur lesquels on peut rêver ».

Véronique s’aperçoit alors que si elle-même est passionnée, il existe à Lyon une clientèle tout aussi passionnée qu’elle. Rechercher ce type de bijoux, les proposer ensuite sera l’objectif de Véronique. Un travail de trente années, une remise en question il y a deux ans et en 2015 à ses côtés une équipe de dix personnes tous diplômés en histoire de l’art et gemmologie.

Outre la boutique située cours Lafayette, l’entreprise compte deux ateliers dont un pour les poinçons qui garantissent aux consommateurs la qualité de l’or.

Le période préférée de Véronique est sans conteste la période Napoléon III. Mais elle apprécie aussi beaucoup les années 1910-1915 qualifiées de Belle Epoque.

Dans une vitrine sont exposés des bijoux très anciens comme ce collier Napoléon III fait d’améthystes et de perles de culture.

« Je travaille au feeling, il faut que le bijou me parle » précise-t-elle.

Cette année quelques bijoux actuels, certains réalisés avec des pierres anciennes font leur apparition dans les collections 2015. Le développement de l’entreprise se poursuit avec une équipe motivée par la passion de Véronique.

Gisèle Lombard

 


Les poinçons

Sur chaque bijou or, argent ou platine figure un poinçon qui détermine le nombre de carats. S’il s’agit de diamants ou pierres précieuses, le carat correspond à une unité de poids. Pour l’or ou l’argent il sert à mesurer la pureté du métal.

 


Parcours

1963 Naissance à Lyon

1981 Diplôme d’études comptables

1985 Création de GEMME et installation aux Terreaux

1987 Installation cours Lafayette

2013 Réorganisation de GEMME

2015 Projets de développement